Bienvenue à CLANSAYES
En Drôme Provençale
 

Découverte du Village

C'est en mai et juin que Clansayes présente le plus d'attrait, lorsque les genêts en fleurs lui font un véritable écrin de soleil et que l'air se charge de leur parfum subtil.

La route D133 qui mène, par le col de la "Croix de Justice", de Valaurie à Saint-Paul-Trois-Châteaux, longe des collines tourmentées, ravinées, offrant une gamme surprenante de couleurs.

Clansayes est bâti en amphithéâtre au sommet d'un coteau abrupt, sculpté par l'érosion et les vents. Dominé par une immense tour que surmonte une vierge et au pied de laquelle se blottissent l'église Saint-Michel et les maisons restaurés et habités, le village s'aggripe au sol rocheux.

Tout près en direction de Saint-Paul-Trois-Châteaux, sur un autre piton rocheux, se dresse la chapelle de Toronne qui nous rappelle la commanderie des Templiers dont elle garde des traces certaines de leur séjour, telles des croix pattées. Cette chapelle est de pur style roman, en pierres peu taillées. Elle se compose d'une nef, d'un abside semi-circulaire surmontée d'un arc clocheton. Les murs ont de 1m à 1,40 m d'épaisseur. L'intérieur est éclairé par quatre petites fenêtres en meurtrière.

LE DONJON

Haut de 15 mètres, il est bâti sur la crête même du rocher qui porte le village. Le donjon est carré mais les contreforts qui flanquent ses quatre faces lui donnent une forme octogonale. Ces contreforts se terminent dans leur partie supérieure en mâchicoulis dont les extrémités viennent se rejoindre sur les arêtes des angles pour former, avec leurs retombants, des T gigantesques.

A l'initiative de leur curé, l'abbé MONIER, les paroissiens de Clansayes transportèrent 12 tonnes de pierre à l'Abbaye d'Aiguebelle où, en deux mois les moines sculptèrent la statue de la Vierge Marie. Les clansayais ramenèrent la statue et la mirent eux-même en place et en 1858 une chapelle, Notre Dame de la tour, est consacrée dans la tour. De la terrasse située devant la tour, une magnifique vue panoramique sur la Vallée du Rhône et les monts du Vivarais et le village voisin de la Garde-Adhémar.

 

L'EGLISE SAINT MICHEL

Ancienne dépendance du prieuré de Saint-Amans-de-Montségur, elle fut construite au XI - XIIe siècle. Elle est blottie au pied du donjon; ses deux chapelles latérales ont été construites au XIII siècle : en voûtes sur croisées d'ogives.

 Clansayes, village fascinant de par son site, vous dévoilera d'autres secrets au détour de ses sentiers ou au hasard de votre promenade, telle la salle aux trois niches dans le village, vestige de l'âge de bronze. Les vastes plateaux boisés qui entourent Clansayes gardent jalousement les souvenirs des habitants de la préhistoire : mégalithes, menhirs, dolmens, grottes, mais aussi voies creusées dans le rocher dites " voies romaines.

Une question ? Ecrivez-nous